Header Ads

Rugby Afrique : Le Cameroun suspendu de 03 mois




La sentence est tombé, la Fédération Camerounaise de Rugby a trois (03) mois pour réguler ses problèmes internes et organiser une Assemblée Générale afin de permettre son bon fonctionnement. Rugby Afrique sanctionne ainsi la Fécarugby qui a dédaigné à organiser la CAN et des diffamations reçues de son président.



Le Cameroun devrait oublier toute participation aux événements organisés par la confédération africaine de rugby, Rugby Afrique, durant les trois (03) mois avenirs. La décision a été prise par le Comité Exécutif de ladite instance qui s’est réunie ce 17 mai, afin de prendre les décisions appropriées suite aux courriers diffamatoires émis par la Fécarugby au président de Rugby Afrique, Abdelaziz Bougja, et du manque d’engagement du Cameroun dans l’organisation de l’Africa Bronze Cup poule Nord, pourtant la note ministérielle permettant le déroulement de la compétition émise trois jours avant la tenue dudit Comité de Rugby Afrique.

Rugby Afrique a décidé de « geler » toute participation de la Fédération Camerounaise de Rugby aux compétitions et activités qu’elle pourra organiser pendant sa période de suspension, 03 mois. Cette suspension est d’une part le résultat du manque de coopérations des instances dirigeantes de la Fédération Camerounaise de Rugby, malgré la mobilisation et le temps accordés par Rugby Afrique afin d’installer un climat de gestion parfaite de la fédération et des frais engagés. D’autre part, cette sanction a pour cause direct les courriers diffamatoires adressés à Rugby Afrique par le président de la Fécarugby, Jean-Daniel LiKALE, accusant celle-ci de freiner l’envol de la discipline du ballon ovale au Cameroun en particulier et en Afrique Centrale en général.

Rugby Afrique, pour atténuer sa sanction, conserve le « statut de membre » de la Fédération Camerounaise de Rugby durant sa période de suspension tout en espérant des solutions transparentes et durables à la crise qui sévit actuellement en son sein.
Rugby Afrique demande à la Fécarugby d’organiser une Assemblée Générale sous la supervision d’un représentant de Rugby Afrique et suivie d’une enquête de la fédération menée sous la supervision de l’instance internationale World Rugby et de Rugby Afrique d’ici sa période de mise en examen, afin d’évaluer des solutions proposées et d’en juger.

Rugby Afrique compte lever cette suspension au cas où la Fédération Camerounaise de Rugby lui fera parvenir des garanties suffisantes d’un retour à la normale en son sein et qu’elle se range aux principes et aux normes de la bonne gouvernance et gestion dans les trois (03) mois de suspension.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.